Bienvenu sur Be Boost 

Vous cherchez à générer un complément de revenu, en toute simplicité ? Nous vous proposons de rejoindre nos business boosters et commencer à générer de l'argent grâce à vos connaissances ! 

Profitez également des avantages négociez pour vous.

125

Apporteurs d'affaires

15

Entreprises

Notre concept

Be Boost donne l'opportunité à toute personne majeure de générer un complément de revenu.

Comment ?

N’avez vous pas déjà conseiller l’un de vos collègues, amis, connaissances à opter pour tel ou tel produit ?

Tel ou tel service ? Sûrement oui ! Cette entreprise vous a-t-elle donner quelque chose en retour pour ceci ?

J’ai des doutes..

LOGOBB_edited.png

 - Chez nous vous serez rémunéré pour le même geste !

lil bb black .png

Inscription

Cela commence par la. Inscrivez-vous

Pour commencer à recevoir des missions.

Recommandez

Quelqu'un autour de vous à besoin d'un produit et/ou service ?

Remplissez le formulaire

Votre part du travail est accomplie, nous prenons le relai pour vous.

Affaire conclue ?

Si oui, votre commission est en chemin ! Elle peut prendre  jusqu'à 30 j.

Financièrement cela rapporte
combien ?

En contrepartie de la mise en relation, l’apporteur d’affaires est commissionné sur le montant de la transaction effectuée ; la moyenne des commissions varie entre les secteurs et les produits.

Le pourcentage varie entre 2 et 15%. Et il est dégressif,
plus le montant est gros plus la commission baisse.

Chez Be Boost les frais d'accompagnement commerciaux
se négocie entre 5% et 9,9 HT%, suivant le montant et le secteur d'activité.

Suivant les cas, un apporteur d’affaires peut vivre exclusivement de ses commissions
ou alors cela ne peut être qu’un revenu complémentaire.

 

Pour ceux qui en font une activité à part entière,
il est préférable d’avoir un statut officiel en cas de litige.

"Si vous pouvez générer
1 CHF vous pouvez en générer un million d'autres."

- Be Boost 

Contractuellement, comment ça se passe avec un apporteur d'affaires ?

L’accord entre les deux parties peut être aussi bien verbal qu’écrit. Maintenant, si un accord de principe verbal est acceptable, il n’est pas suffisant et le fait de tout écrire noir sur blanc est fortement recommandé pour éviter tout risque lors de conflit juridique.

Un contrat d’apport d’affaires éclaircira les principaux points clés :

  • Montant et calcul des commissions ? Fait déclencheur du paiement de la commission (transmission du contact, signature du contrat, démarrage de la prestation ou fin de la prestation)

  • Périmètre géographique ou sectoriel concerné ?

  • Précisions en cas de conflit (principalement en cas de différentiel entre le « vendu » – devis – et le « réalisé ») si, par exemple, il devait y avoir des travaux ajoutés au cours de la réalisation de celui qui a déjà été convenu.

pexels-allyson-sarilho-5516235.jpg

Rejoignez le plus
grand réseau

d'affaires en suisse.